Drapeaux canadien-français et franco-ontarien    
Accueil
Plan du Site
   
  LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN ONTARIO : 1610, PASSEPORT POUR 2010  
  Montage de photos  
                 

 

OCCUPATION DU TERRITOIRE

Les facteurs économiques

 

 

Le commerce des fourrures

Pendant tout le Régime français et jusqu'au début du XIXe siècle, le commerce des fourrures est évidemment le facteur économique qui a le plus de poids dans l'occupation et l'exploitation du territoire des Pays d'en haut. La France pratique un développement économique mercantiliste, c'est-à-dire que ses colonies doivent essentiellement servir à lui procurer les matières premières ou les ressources qui lui manquent, sans participer aux activités de transformation, qui sont réservées à la mère-patrie. La Nouvelle-France fournit ainsi à la France des produits de la pêche et diverses autres ressources mais surtout des fourrures, qu'on appelle aussi pelleteries.

Le fonctionnement du commerce des fourrures

Le troc

L'absence de peuplement

Les facteurs économiques

 
   
                 
       
Fiches pédagogiques / Bibliographie
     
                 
     
Logo Crccf
   

 

     

Commentaires ou questions ? crccf@uottawa.ca
Dernières modifications : 2003.11.01

© Université d'Ottawa.
Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF), 2003